le printemps c’est pour bientôt

Le printemps, c’est pour bientôt ! C’est dingue de voir comment le temps passe vite, lorsque j’étais jeune, le temps allait tout doucla petiteement, il fallait être très patient, attendre les prochaines vacances scolaires quand celles-ci venaient de se terminer, c’était extrêmement long, les semaines duraient des mois et je ne vous parle même pas des années, elles duraient des éternités. Aujourd’hui, le problème s’est complètement inversé, à peine j’arrive au vendredi après-midi et sans m’en rendre compte me voilà déjà au dimanche soir, tout cela pour dire que voilà le week-end est passé, et si vite que je ne m’en étais même pas aperçu. En ce qui concerne le début de la semaine, dès le lundi matin à peine je commence mon travail que me voilà de nouveau en train d’attendre le vendredi après-midi. Une seule chose qui ne change pas et qui se laisse désirer, c’est le salaire, les fins des mois arrivent lentement, je commence à compter à partir du 15 du mois et dire une semaine après ce n’est pas possible on est encore le 17 du mois alors que dans mon esprit deux jours ça a duré une semaine, ça me dépasse et je n’arrive pas à comprendre. Bref, je pense qu’on est tous logé à la même enseigne, je veux dire tous ceux qui travaillent pour un bourgeois qui a du mal à faire un virement de salaire avant le 7 du mois suivant alors qu’il sait bien que les prélèvements sur le compte commencent à partir du 5, fait quelque chose si tu m’entends car au fond de moi émane une révolte froide qui me donne envie de partir à la retraite pour me lever tous les matins et dire que le printemps, c’est pour bientôt.

La gueule de bois et la tête d’un con ! J’aurais pu continuer de vous parler du printemps, du temps qui passe et de Serge Reggiani si vous aimez, parce que je ne sais toujours pas comment je pourrais entrer directement dans le vif du sujet, ce n’est pas vraiment évident et totalement saugrenu. Je veux vous parler de Luc, et vous dire que voilà-il s’est mis dans de beaux draps blancs. Non pas monsieur du conde tout, vous savez bien qu’il est un peu athée et donc il n’est jamais allé à l’église et donc il ne peut pas être en pénitence, pour être obligé d’assister à la messe de Noël entièrement vêtu de blanc. C’est des histoires pour les croyants, personnellement, je n’ai pas eu de cadeau de Noël cette année, mais je ne me plains pas, lui par contre le pauvre est à plaindre un peu, à la place des cadeaux, il a passé ce noël dernier derrière les barreaux en prison, les couleurs des draps où il a dormi la soirée du Noël n’était pas en blanc, plutôt couleur gris sale et il a failli mourir de froid. Et comme il avait bu 5 litres de rosé bon marché la veille de noël pour asphyxier son chagrin dans l’alcool, il s’est réveillé avec la gueule du bois et la tête d’un con, mais il avait surtout très soif. Il faut savoir qu’un 25 décembre les gardiens de prison qui sont d’astreintes ne sont pas légion, pour étancher sa soif d’eau et donc Luc a bu l’eau de la cuvette des toilettes. Si je vous ai parlé de la couleur des draps, là vous m’excuserez mais je préfère m’abstenir de vous parler de l’état de la cuvette. Il est resté trois jours en prison, à sa sortie, il a été convoqué pour une comparution immédiate devant un juge, depuis ce jour-là, il n’arrête de me raconter comment il a ouvert la boite de pandore. Oui, c’est bien une Pandore qui l’a voué aux gémonies en lui faisait pousser des cornes et qui lui demandait de lui dire des mots d’amour. Depuis, il a mal, il crie ses douleurs, et il se larmoie ses peines, et moi je l’écoute, j’essaie de l’aider, mais je ne sais pas comment. Pour cela, j’ai décidé de me lancer  dans l’épistolaire et écrire cet article, toutefois et avant de le publier, je lui ai demandé une autorisation écrite. Je reconnais que parfois, je suis un peu hors sujet, mais comment faire pour changer un drame en histoire qui va être lu dans le monde entier, par tant de personnes. Il y aurait matière à écrire un livre et pas un article pour traiter un sujet tel que celui-ci. Finalement, il a été condamné à dix-huit mois de prison dont huit fermes et six milles euros de dommages et intérêts, mais comme il a des enfants mineurs et un travail, sa peine va être aménagée pour lui permettre de subvenir aux besoins de ces enfants. Je vous livre donc cette histoire avec mon flegme et du cœur, depuis ce noël, il a perdu dix kilos et chaque fois qu’il mange quelque choses, il le vomit aussi tôt, depuis ce jour il a la gueule du bois et la tête d’un con.

La boîte de Pandore ! Je suis allé chercher dans les épîtres sur internet pour connaître le contenue d’une telle boite et qui fut pandore, car comme vous je ne suis pas un spécialiste de la mythologie gréco-romaine et sincèrement ça ne me passionne pas plus, heureusement qu’on a des amis pour ça. Je suis tombé donc sur pasmaze mal de légendes et des missives qui vocifèrent de tristes chronologies, mais c’est celle des deux frères Prométhée et Épiméthée et leur malheur après avoir rencontré Pandore qui m’a interpellé. Prométhée et Épiméthée sont des titans fils légitimes de mon ami Zeus, mais bien sûr ça reste à prouver, bref, il paraît que Zeus les aurait envoyés sur terre pour créer les hommes. Prométhée avait un cœur tendre, il vit que les hommes n’avaient pas encore pensé à s’acheter des vêtements et qu’ils commençaient à se cailler les miches à cause du froid. Il alla voler le feu à son père Zeus, qui a toujours été un salaud et une vraie pince, paraît-il et ce n’est pas moi qui le dis, ce dernier ne voulais rien partager avec ses enfants. Notre Prométhée montra aux hommes comment utiliser le feu et il s’installa vivre avec eux. Ben vous comprenez que Zeus n’allait pas en rester là, en laissant Prométhée tranquille après qu’il lui ait volé le feu. Non-bien sûr, il décida alors de se venger et demanda à Héphaïstos qui est un forgeron de base, d’aller titiller le petit Prométhée. Héphaïstos adore le feu, normal me direz-vous, ça va de soit, il en a besoin pour travailler. Avec les conseils éclairés de Zeus, il décida de créer Pandore à l’image d’une déesse et qui fut par la suite la première femme sur terre. Donc ce Pandoredernier créa Pandore avec la parfaite panoplie d’une tueuse, il savait faire avec le feu, il lui donna des yeux revolver, une peau douce, des gros nichons et une callipyge calibrée à la perfection, exactement tout ce qu’il faut pour faire baver n’importe quel mec qui croisait son regard. André Hardellet décrivait Pandore plus élégamment que moi, il disait “elle avait une belle gueule, des roberts comme le mont Blanc et des cuisses, fallait la voir en maillot” sacré André, il a toujours les mots pour bien décrire Pandore. Cependant, Hermès qui est un con par excellence parce qu’il se mêle toujours de ce qui ne le regarde pas, voulut embêter encore plus Prométhée, il ajouta à la beauté de Pandore d’autres caractères comme la ruse, la fourberie, la paresse, la méchanceté, la sottise, la trahison et la parole enjôleuse et trompeuse, pour bien faire, il lui ajouta une curiosité sans limite. Donc, avant qu’elle soit envoyée sur terre Zeus lui a offert un coffret ou une boîte en guise de dote pour son futur mari. Pour se venger encore plus de Prométhée, il a enfermé dans cette boîte la vieillesse, le chagrin, la maladie, la famine, la misère, la folie, le vice, la tromperie, et la passion ainsi que l’espérance tout ce que ce con d’Hermès avait oublié par négligence. Tous les maux que les hommes sur terre ignoraient avant que Pandore mette les pieds. Bien entendu, Zeus ne voulait pas porter le chapeau de tous les malheurs qui allaient s’abattre sur les hommes, il a donc demandé à Pandore, de ne jamais ouvrir cette boîte, mais de l’offrir à son futur mari, pour que l’homme qui allait l’ouvrir soit le responsable de ces malheurs. Mais comme cet imbécile d’Hermès a rendu Pandore curieuse, vous imaginez un peu le reste de l’histoire. Bon Prométhée était un vrai mec, dur de chez monsieur dur, peut-être parce qu’il était grec, je ne sais pas, il envoya Pandore paître, mais son frère Épiméthée a commencé à baver et avoir des raideurs dès qu’il a vu Pandore et il a fini par l’épouser. Épiméthée comme tous les hommes sur terre n’était pas curieux et n’avait pas de vice. Un jour, pendant qu’il allait faire des courses, Pandore dévorée par la curiosité ouvrit sa boîte et laissa échapper sur les hommes tous les maux qu’elle contenait. Et l’espérance qui était enfermée dans la même boite est sortie en dernier pour permettre aux hommes de supporter les maux qui venaient de se déverser sur la terre.

Les femmes venues d’ailleurs ! Luc est un prénom commun, je l’ai choisi pour qu’il devienne le héros de mes histoires, en anglais, on dit Sky Walker, en italien, l'avocateon dit Look, et en arabe on dit Leeke, mon patron dit que c’est un prénom mondialement connu. Luc m’a raconté son histoire et comment il avait ouvert la petite boîte que sa Pandore lui avait offerte. Bien sûr, la solidarité masculine joue son rôle et si j’écris cet article, c’est nullement par misogynie, mais plutôt parce que je me dis que dans la vie nous sommes tous lié à une Pandore. C’est à dire qu’il y a deux types de mec, il y a ceux qui ont eu déjà des cornes et ceux qui un jour vont se rendre compte qu’à un moment donné ils ont eux aussi eu les leurs, ou alors ce n’est qu’un problème du timing et que leur tour arrivera un jour. À l’époque de la communication ou deux personnes sur trois ont un portable dans leurs main pour communiquer avec leurs amis, leur famille, et pour travailler, les couples ne communiquent plus, ou alors très mal. Moi, je sais pourquoi c’est un peu normal au vu de mon âge, car quand j’entends ou quand je vois des couples discuter, je commence à décortiquer leurs comportements et quel type de relations ils entretiennent, je me pose souvent des questions pourquoi elle a dit ça et pourquoi il lui a répondu comme ça. Je vous donne un exemple, un jour nous étions invités chez des amis, un ami à moi que je connais depuis plusieurs dizaines d’années, et là, j’ai assisté aux massacres. Je ne sais pas ce qui s’était passé avant notre arrivée chez eux, le malheureux dès qu’il disait un mot sa femme dont il était éperdument amoureux, le reprenait en lui demandant pourquoi “mais pourquoi tu dis ça, mais arrêtes de dire des bêtises”, le pauvre mec on ne la plus entendu dire un mot jusqu’à la fin de la soirée. Quelques temps après, on a appris qu’il a fait sa valise, vendue sa maison, et était allé chercher une femme ailleurs. Pourquoi femme venue d’ailleurs qui n’avait pas ni la même culture et ni la même vision de la vie, je n’ai jamais osé lui demander, mais en le voyant avec elle il me semblait qu’il se sentait plus comme un homme à côté de celle-ci, il était respecté par cette femme, et je pense que l’amour pour lui doit passer par la case du respect mutuel, sans ça, il n’y a pas d’amour. Les couples ne communiquent jamais que par des retranchements et en campant sur des positions ridicules pour faire du mal à l’autre. Luc croit que s’il n’y a plus de grands hommes c’est parce qu’il n’y a aucune femme qui est derrière son homme. L’ex de mon ami s’est inscrite sur des sites de rencontres pour se trouver un mec, à présent elle a perdu le compteur du nombre de mecs avec qui elle a passé une nuit bien oubliable, mais qu’elle s’en fiche, parce qu’elle s’estime heureuse et libre. Je vous livre cette histoire et c’est à vous de faire votre opinion, personnellement, j’ai la mienne.

Nous sommes des Martiens ! Je vais vous raconter l’histoire de Luc et son histoire avec pandore, je n’ai pas oublié, mais c’était juste une petite histoire pour l'Archange Gabrieldire comment la communication joue des rôles dans nos vies privées et professionnelle. L’histoire de Sky Walker et exactement comme l’histoire de cet ami de longue date, elle est vraiment flagrante et représentative du problème de communication entre homme et femme. Il y a une dizaine d’années pendant que mon fils était encore au collège, il m’a raconté que lors d’une discussion sur le thème de la famille et de l’évolution de la notion famille en France avec leur professeur, il s’est rendu compte qu’il était le seul élève de sa classe qui vivait avec son père et sa mère, tous les autres étaient dans des familles décomposées ou recomposées. Bon, c’était choquant, mais parfois, il faut relativiser les choses et dire que c’est peut-être ma famille à moi qui sort un peu de la normalité, puisqu’un élève sur trente-quatre présentait une différence de la majorité des autres élèves, donc je constate que moi et ma famille nous sommes des Martiens qui se cachent et qui vivent discrètement avec des gens normaux.

Quelle tristesse ! Il quitté son travail en roulant avec sa petite voiture comme il a toujours fait, c’est-à-dire très vite, quand il reçoit un texto de la part de sa copine qui lui annonce qu’elle était dans un bar avec des amis, il lui répond gentiment, je viens te chercher, on se fait un petit restau, elle était d’accord.Lucifer Quand il est arrivé au bar, elle lui annonce qu’elle avait déjà bu deux chopes de bière et qu’elle se sentait un peu pompette. Ensuite, il a remarqué qu’elle témoignait beaucoup de légèreté envers un ami à eux, mais quand il lui a demandé de se tenir correctement, elle a commencé à lui balancer pleins de reproches et surtout beaucoup de mépris et ensuite elle a quitté le bar pour prendre l’air à l’extérieur. Luc s’est emparé de son portable qu’elle avait oublié sur la table et se rendit compte qu’il y avait quelque chose de bizarre qui se passait entre elle et leur ami envers qui elle témoignait sa légèreté dans le bar. Luc décide de la ramener chez elle parce qu’elle dormait debout. Le lendemain, il essayait par tout moyen de savoir ce qui se passait entre elle et leur ami, s’il y avait un problème quelconque au vu des échanges de texto qu’il avait découvert sur le portable. Elle lui disait qu’elle l’aimait et qu’il n’y avait rien entre elle et cet ami. Cependant il avait un fort doute, et commençait à avoir des soupçons qui remontaient régulièrement à la surface et qu’il fallait qu’il évacue. En-là questionnant pour lever le doute, elle lui répond, “oui, je t’ai trompé, parce que ce soir-là, j’avais envie, et tu n’étais pas là, voilà, c’est fait” maintenant va prendre tes affaires de chez moi et casse toi. Ce qu’il lui voulait savoir, c’est quand et pourquoi, qu’est-ce qu’il avait fait pour qu’elle lui fasse ça. Suite à ça elle a coupé son téléphone et a refusé de lui parler. Comme elle ne répondait plus à ses appels, il appelle leur ami commun avec qui elle l’avait trompé pour lui demander pourquoi, et là ce greluchon lui répond « fait pas chier, c’est arrivé une fois parce qu’elle avait besoin d’être consolée, et on a fini par coucher ». Ce que Luc voulait savoir dans cette affaire c’est quelle était sa part de responsabilité, pourquoi elle lui demandait de lui dire des mots d’amour depuis trois ans qu’ils sont ensemble pour qu’elle finisse par lui faire pousser des cornes par-derrière. Il a fini par boire cinq litres d’alcool auquel il a rajouté quelques cachets pour calmer ses nerfs. Ça lui a fait un petit cocktail explosif, et ensuite il est monté dans sa petite voiture pour se rendre chez elle, il a cassé sa porte d’appartement, est monté dans sa chambre, il l’a attrapé par les cheveux, la fait descendre les escaliers en la tirant par les cheveux et après ça, il dit qu’il ne se rappelle pas du reste.  J’ai du mal à croire qu’il ne se rappelle de rien ou alors il essaie d’effacer les scènes d’horreur qu’il a fait vivre à cette femme de sa mémoire. Le lendemain, quand il a vu les flics devant sa porte et que l’un des policiers lui a demandé s’il savait pourquoi ils étaient là, il a répondu « oui », quelle tristesse.

Ça tourne en boucle toute la journée ! La tromperie fait plus de mal quand une personne a placé en autrui un grand amour, plus les sentiments sont grands plus elle fait mal. Après ce que s’est passé Luc essai par tous les moyens de trouver à Pandore des circonstances atténuantes, il disait que depuis quelque temps, pour rien il se faisait engueuler comme un gamin, il ne savait pas comment s’y prendre pour calmer sa compagne. Il lui manquait de la tendresse, mais qu’il ne pouvait pas lui en témoigner, parce qu’il se faisait jeter comme une merde. Il se demandait si ce n’est pas ce qui a poussé sa Pandore à aller chercher un autre mec ailleurs. Il me disait que parfois, quand ils sortaient ensemble en voiture, s’il empruntait une route qui lui plaisait pas, elle lui faisait des remarques, sous prétexte que s’il était passé par une autre route, ils arriveraient plus vite, et qu’il était nul. Il ne savait pas comment il allait lui offrir une tendresse s’il était devenu nul à ses yeux. Luc est un garçon un peu romantique mais elle était une femme jalouse, d’ailleurs s’il était en retard de cinq minutes, c’était la fin du monde, elle le questionnait pour savoir où il était. Dans la rue il ne fallait pas que son regard croise celle d’une passante car ça pouvait la rendre jalouse et faire éclater sa colère et la situation pouvait tourner au psychodrame. Il se demandait souvent comment on pouvait être si jalouse et être celle qui a trompé l’autre. George Sand disait que “les femmes ont reçu du démon l’instinct de la tromperie et du mensonge”. Pendant la nuit, Luc ne dort que pendant deux heures, il a des cernes, il était un excellent vendeur, aujourd’hui il ne vend plus rien, le bourgeois risque de le renvoyer pour motif de manque de résultat, la sentence dont il a été jugé ne démarre qu’à partir de la fin de l’année comme si c’était fait exprès pour faire durer les angoisses, il fume comme un pompier, il se conduit mal avec son entourage, ses amis l’ont quittés, il a le discours de quelqu’un qui va se suicider, une question qu’il se pose tout le temps, qu’est-ce que j’ai fait et ça tourne en boucle toute la journée.

Pour terminer mon article avec une note positive je citerais un dicton de Sacha Guitry qui dit “je reste convaincu que l’on peut vivre à deux, d’un bout à l’autre de la vie, en ayant l’un pour l’autre un sentiment que rien ne saurait altérer, fait de tendresse et de respect, de confiance et d’amitié, d’amitié dans le sens le plus pur de ce mot. Je crois à l’amitié du mari pour la femme, et réciproquement.”

Je vous quitte en vous embrassant bien fort.

@+

 

Our Score
Our Reader Score
[Total: 7 Average: 5]

1 réponse

  1. Has dit :

    Merci … en attendant le prochain article

Si vous avez aimez mon article merci de bien vouloir Laisser un commentaire