Le mal d’écrire et l’article banal pensées sans paroles

le mal d’écrire et l’article banal je vous raconte alors la petite histoire du corbeau, ça vaut ce que ça vaut et ce n’est pas le fable de la fontaine, mon chef est un corbeau bien moche, sa couleur favori est le noir.