Mercredi matin info mais pas pour les enfants

Mercredi matin info mais pas pour les enfants ! En règle générale je choisis le sujet de mes articles, par rapport aux tracas de la vie quotidienne, soit parce qu’il s’agit des difficultés rencontrées pendant le travail ou pendant mes voyages, vacances, ou même lorsque je suis invité à un mariage et que le prêtre est un Mercredi matin info mais pas pour les enfants me voila habillée pour l'hiverpanouille. Pour raconter mon histoire, je suis obligé de référencer le contenu de mon article afin que les moteurs de recherches puissent le reconnaître et répondre aux requêtes des internautes. Pour cela, je dois écrire mon article et faire en sorte que le contenu soit bon pour plaire aux gens qui veulent me lire, mais aussi pour que les algorithmes affichent mon snippet sur la première page du navigateur. Pour cela, je dois satisfaire beaucoup de critères. Qu’est-ce qui se passe alors si mon article manque d’intérêt ou il est particulièrement mauvais, ou alors s’il est politiquement incorrect, ou tout simplement j’ai envie de me cacher, voler sous les couvertures radars. Que ce passe-t-il si je demande expressément à ces moteurs de recherche de ne pas positionner mon article pour qu’il devienne complètement invisible et qu’il n’apparaisse nulle part, est-ce que je suis en train de faire de pléonasme ou de l’euphémisme. Bref, c’est une figure de style, tout cela pour dire que, si vous tapez sur la barre de recherche de votre navigateur le titre de mon article, le résultat est zéro. Faites l’expérience, copier et coller le titre de cet article, vous vous apercevrez que tel article n’existe pas, et pourtant vous êtes en train de le lire. Le seul moyen pour trouver cet article, c’est de tomber sur d’autres articles qui ont été référencés ou sur la page d’accueil et là vous vous dites, ah, c’est quoi ça ! ben tiens qu’est-ce que c’est cet article de Mercredi matin info mais pas pour les enfants, bizarres comme titre, avec l’accent belge s’il vous plaît “bizarre comme titre deux fois” et si le cas échéant vous avez un peu de temps, vous démarrerez la lecture de ce dernier. Maintenant si votre curiosité se transforme en appréhension et que pour finir elle cède place à l’anxiété et l’angoisse, “mais pourquoi il me raconte des conneries celui-là”. En effet, si ma sagesse pittoresque vous a tant amusé en lisant mes anciens articles jusqu’à présent, c’est que je tiens absolument à ne pas galvauder la béatitude que les internautes m’ont accordée et avec autant débonnaire.

Je dors parfois sur le paillasson ! En moyenne, je fais 4 voyages par an, je choisis souvent la période de l’année la moins chère, là où les touristes des masses ont déserté les lieux, mais aussi pour que je ne Mercredi matin info mais pas pour les enfants pendant la guerre la marseillaise ne fait revenir nos camarades morts à la viesois pas ruiné et garder un peu d’argents pour les dépenses sur place, quand je choisis un pays à visiter, c’est souvent pour découvrir de nouvelles aventures à raconter, pour m’imprégner de ses trésors cachés, de ses cultures artistiques, de son histoire, de sa musique, et de ses plats cuisinés. Je reconnais qu’à part les plats cuisinés, les intérêts de mon épouse diffèrent beaucoup de miens, car elle préfère plutôt les centres commerciaux, les magasins de souvenirs, mais bien sûr elle accepte de se joindre à moi pour assister à un concert ou voir un musée sous réserve bien entendu que je la suive également pour porter les sacs des achats pendant ses périples de lèche-vitrines. Avec les femmes, il faut toujours une contrepartie, seule chose que j’ai eue gratuitement, ce sont quelques échantillons au tout début après, il faut passer à la caisse, Paul Léautaud disait “qu’une femme peut aimer à la folie, elle garde toujours du sens pratique”. Oh là je suis trop cruel, j’espère qu’elle ne lit pas mon article sinon vous savez maintenant pourquoi j’ai toujours le nez bouché, c’est parce que je dors parfois sur le paillasson, puni pour ma cruauté. Bon tant pis, il ne faut pas laisser la peur m’envahir, sinon je ne pourrais pas vous raconter le reste de mon histoire. À force de voyager et de voir tant des gens différents, vivant, mangeant, dormant, pensant, parlant et même baisant d’une façon différente de nos visions Catholiquement et Bibliquement correcte, qui prennent un sacré coup. Je me demande pourquoi il y a tant de guerres dans ce monde, puisque nous sommes différents nous sommes alors complémentaires il faut donc élargir notre vision et bien réfléchir. On s’accroche souvent à notre passé comme si c’était notre définition, on chante la marseillaise au début des matchs de foot, à la fin des meetings politiques, on apprend même à nos enfants à la maternelle un chant guerrier. Eh bien moi, je ne chanterais jamais la marseillaise, parce que elle incite les citoyens à prendre des armes et marcher en bataillons pour abattre des autres, ceux qui sont en face dont ils ne connaissent même pas, juste parce qu’un imbécile leur a demandé, sous prétexte de défendre leur pays. Moi le jour où il y a un casse-pipe,

Depuis quand un prix noble parle comme Georges Bush? Mercredi matin info mais pas pour les enfants, Madame Aung San Suu Kyi, moi je n'ai rien demandé, on me l'a proposé ce prix noble, et je l'ai accepté. aussi je ne suis pour rien, c'est les Rohingyas qui utilisent des enfants soldats, ils ont qu'à se convertir au bouddhisme comme tout le monde ou alors qu'ils se cassent.je ferais comme les Syriens qui fuient la guerre, je me barre. Bien sûr pour beaucoup, je serais un mec sans honneur ni courage à fuir au lieu de défendre mon pays et la terre des ancêtres. Je suis vraiment désolé si vous faites partis de ces gens qui pensent qu’il faut mourir pour un bout de terre, alors nous ne sommes pas faits pour nous entendre. Moi, je suis bien sur ma terre, je m’imagine et je rêve d’être sur une terre sans arme ni frontière et peu importe l’endroit où le pays dans lequel je me trouve. Je me sens bien, je m’adapte rapidement, j’apprends une langue en rien de temps et toutes les nourritures me conviennent, même s’il faut me convertir au bouddhisme pour quelque temps pour calmer une situation et bien je le ferais. Et puis je pense à tous ceux qui sont morts en tuant des autres en face alors qu’ils pourraient être des amis, se rencontrer, boire une petite bière ensemble, faire un barbecue ou manger une merguez enfin enterrer la hache de guerre. Non bien sûr que non on leur a dit: “il faut massacrer les autres pour défendre son pays! “. Des conneries oui, on peut m’accuser de révisionnisme si on veut, mais il n’en est rien de ça, je refuse de prendre une arme pour faire du mal à une personne que je ne connais même pas et donc je ne chanterais pas la marseillaise.

Je pense aux grands peuples qui ont subi des génocides et de la haine de la part de leur oppresseur au nom de quelconque bêtise ou idéale, pour leur en vouloir et les massacrer toute en chantant la marseillaise. Alors qu’en réalité, on voulait soit faire, une purifications ethniques et raciales ou leur voler quelque chose qui leur revenait de plein droits, ou encore pire pour préserver les intérêts des autres. Je pense aux Amérindiens, aux Aborigène d’Australie, aux Africains du Rwanda, aux Arméniens, aux peuples Juifs et aux Palestiniens, aux Tibétains, aux Algériens, aux Cambodgiens, aux Soudanais, aux Irakiens, aux Ukrainiens… Et la liste est longue, mais elle se rallonge tous les jours, les derniers sont les Rohingyas pourchassés par un prix noble de la paix, qui ne veut pas  fumer le calumet de la paix, on aurait tout vu. C’est un triste sort pour ceux qui ont subi des massacres et tortures et qui commettent à leurs tours des massacres et des atrocités envers d’autres. Je veux bien mourir pour défendre mes enfants, ma famille peut-être même mourir en faisant mon travail, mais pas mourir pour défendre un bien, de la pierre, ou de l’argent. Je n’ai pas peur de la mort mais certainement pas envie d’avoir le sifflet serré par une personne qui veut chanter la marseillaise sur ma tête, ou celui qui veut avoir l’honneur de débarrasser le monde d’un déserteur qui refuse de se battre pour rien, c’est vraiment une affaire pour les imbéciles. De nos jours les actes de piratage informatique se multiplient, plus de 26000 attaques depuis moins d’un an, je tiens toujours à m’exprimer, c’est pour cela que je n’ai pas voulu référencer mon article de peur qu’un vrai patriote dévoué, genre celui qui voit des fantômes partout, tente et réussisse à pirater et scratcher mon site.

Je vous quitte en vous embrassant bien fort. Mercredi matin info mais pas pour les enfants Mercredi matin info mais pas pour les enfants

@+  Mercredi matin info mais pas pour les enfants Mercredi matin info mais pas pour les enfants Mercredi matin info mais pas pour les enfants

Our Score
Our Reader Score
[Total: 6 Average: 5]

Si vous avez aimez mon article merci de bien vouloir Laisser un commentaire