Un parfum mystique de la ville

Un parfum mystique de la ville ! En règle générale entre midi et deux, je fais une petite balade pour changer d’air, et comme je travaille à côté des champs de colza, de maïs et de blé à perte de vue ces balades ne varient que par la diversité de la végétation. Il y également des noyers alors, lorsqu’il fait chaud je profite C'est une œuvre de l'artiste Vietnamien TRAN TRONG VU né en 1964 au Viêtnam. Elle a été peinte en 2001 peintures acryliques sur du papier. Offert en cadeau au muséum d'art moderne de Singapour par YEAP LAM YANG et porte le n° 2006-01829. Ce tableau représente une critique à l'égard de l'optimisme communiste au Viêtnam. Ce tableau traduit le slogan de HO CHI MINH en haut du dessin qui signifie que rien n'est difficile, le tableau illustre une personne qui se bat pour enfiler un T-shirt rouge, presque perdu dans l'énorme taille de ce dernier. Mr VU installé en France depuis 1989, fait partie de la nouvelle génération des artistes vietnamiens, il porte un œil critique sur l'histoire de son pays le Viêtnam. Moustique dit que notre ami Monsieur VU, depuis qu'il est arrivé en France à laisser tomber la peinture, il consacre l'essentiel de son temps à fabrique des nems dans un resto vietnamien. Macron dit, c'est une très bonne chose, moi aime beaucoup nems, vive la conversion ! de leur généreuse fraîcheur et de l’ombre qu’ils me procurent pendant la pause, je trouve cela beaucoup plus agréable que de me balader dans des centres commerciaux.  Ce n’est pas que je n’aime pas rencontrer et observer une profusion de gens allant dans tous les sens pour trouver une bonne affaire, mais je préfère me balader en plein air, cela me permet de vider mon petit cerveau et de recharger les batteries. Pendant mes promenades, quand j’entends le bruit d’un réacteur qui passe au-dessus de ma tête, je continue à marcher et je regarde ces avions, quand le ciel ressemble à une ardoise bleue, ils font de jolis dessins éphémères dans le ciel, et là, je commence à rêver de voyage et d’aventure, je m’imagine à l’intérieur de l’un de ces avions pour aller dans de lointaines destinations. Parfois, cela me ramène à des souvenirs de voyages et qu’ils soient agréables ou non c’est toujours des moments que je me remémore avec tendresse.  Mon dernier voyage, c’était au mois d’avril, j’avais un peu d’appréhension de partir en laissant ma maison en désordre, particulièrement à cause de l’histoire de la cuisine de Basto, pas évident de penser à loisir quand les choses vont mal. Malgré cela, ma femme et moi avons décidé de franchir le rubicon, et pour le coup ça a mal commencé car nous avons tout de même loupé notre vol. Nous avions une escale à Frankfurt pendant une heure et quart avant d’embarquer pour notre destination. Ce que nous ne savions pas, c’est que l’aéroport de Frankfurt ferme à 23 heures, et ce, à cause des riverains qui parait-il ont réussi à faire fermer cet aéroport à 3 pistes de décollage et d’atterrissage. D’ailleurs, je pense que c’est l’un des plus grands aéroports européens au niveau trafics aérien. Notre vol au départ de Lyon avait une heure de retard il ne nous restait que 10 minutes pour récupérer notre correspondance mais  le temps de descendre et d’arriver jusqu’au terminal ou était notre correspondance celui-ci était déjà parti, nous l’avons loupé pour 10 minutes. Moi je m’étais dit que étant donné que c’est la même compagnie, pour 10 minutes ils allaitent nous attendre, et bien non, encore une fois j’avais tout faux « Ja sehr gut on garde vos valises revenez demain », c’est ce qu’ils nous ont dit. Nous nous sommes retrouvés à errer dans un aéroport vide. Nous avions tout l’aéroport de Frankfurt pour nous, oui, mais il était vide, et quand je dis vide, il était vraiment vide. Nous aimons bien la ville de Frankfurt d’ailleurs, nous y avions fait une petite escapade de trois jours en mars dernier, donc rien n’est perdu, une petite balade en plus, offerte et gratuite, c’est bien donc profitons du moment présent. Le lendemain, nous avons trouvé un autre avion au même horaire que la veille avec nos places à bord, je ne sais pas si je dois considérer que c’est un soulagement ou encore une inquiétude en plus. Parfois, on n’imagine jamais la chance qu’on a eue d’avoir loupée ce quelque chose qu’on ne voulait pas rater, il y a un proverbe chinois qui dit voir le bien dans le mal, donc si on a loupé l’avion de la veille, c’est pour nous éviter un mal qui aurait peut-être pu nous arriver et ce n’est pas juste le faite d’avoir perdu une journée de vacances.

Pourquoi j’étais inquiet ? Fermez les yeux et imaginez que vous vous installez dans votre machine à voyager dans l’espace, régler le curseur sur la bonne destination, attachez votre ceinture et quand vous êtes prêt appuyez à fond sur le champignon. Hélas à fond ou pas, on revient vite à la réalité des choses. Pour partir loin dans un pays, au-delà de dix heures d’avion et six heures de décalage avec la France, je commence par me renseigner sur la langue parlée les coutumes du pays, ce qu’il faut faire et ne pas faire. En lisant le guide de route, j’ai eu peur, puisqu’il mentionne qu’il y a des policiers déguisés en civile, s’ils nous attrapent en train de pisser ou cracher dans la rue, on reçoit une amende de 1000 $ dont il faut s’acquitter immédiatement sinon, attention à vous. Mâcher ou apporter des chewing-gums avec soi est réprimandé par la loi, sinon cela peut aller jusqu’au châtiment corporel avec des coups de fouet. Je me disais quand même, que dans toute ma vie, je n’ai jamais craché ou pissé dans la rue, encore moins faire des tags sur des murs, ce n’est certainement pas là-bas que j’allais commencer n’est-ce pas. Alors je me rassurais en me disant Moustique calme toi et évite le chewing, et ne t’inquiète pas ça va bien se passer, tu n’as rien à craindre, à moins que tu te décides soudainement d’aller cracher pisser et taguer tout en même temps sur le mur du premier commissariat de police que tu trouves là-bas, ce qui est totalement improbable. Ce que je ne savais pas, c’est que nous partions visiter un paradis terrestre, et que ceux qui essaient de le souiller étaient sévèrement punis, mais ceux qui le respectent n’avait rien à craindre. Un beau pays propre, un parfum des fleurs exotique dans la rue, et les fleurs qu’on achète en France au prix fort, pousse à l’état sauvage, bizarrement il n’y a pas d’arnaque aux touristes, tout est organisé à la perfection. Cependant le seul hic que je leur ai trouvé, c’est que les automobilistes ont plus des droits que les piétons. Alors quand je traversais la rue, j’empruntais le passage piéton autorisé, ou je prenais tout mon temps pour traverser,  tous doucement pour emmerder les automobilistes. Ils n’hésitaient pas à klaxonner une personne qui traversait une petite rue sous une pluie battante, alors qu’elle essaie juste de trouver un endroit pour s’abriter. En effet, c’est un climat tropical et très humide et quand la pluie tombe elle ne fait pas semblant, mais cinq minutes après il fait trente degrés et tout est sec en un clin d’œil.

 

 

C’est le plus beau pays au monde, les gens marchent droit peut-être c’est un état d’esprit ! Personnellement ça ne me gêne pas de voir des vidéos qui tournent en boucle dans les métros encourageant toute personne à dénoncer des autres  personnes qui commettent des incivilités envers la société et le pays. Je n’ai vu aucun flic dans la rue, ni des gens qui photographier d’autres gens, cependant des caméras de surveillance il y en a partout. Je n’approuve pas l’idée de taguer les murs où les rames du métro, c’est peut-être demême un imbécile et un despote arrivent à s'entendre dans cette ville l’art mais je préfère quand une personne utilise du papier et de la peinture pour exprimer ses points de vue comme Monsieur VU, bien que son dessin soit un peu choquant pour le message qu’il voulait présenter, au vu de la posture et de la présentation de son personnage cela dit, il a dessiné sur du papier, et pourquoi ne pas écrire un article sur le net. Mettre une amende pour avoir jeté un chewing sur un trottoir  pour moi c’est normale cela permettrait aux gens de marcher sur des trottoirs propres, je ne vois rien de mal dans ça. En France, quand je marche sur un trottoir, systématiquement je regarde toujours le sol, j’ai peur de marche dans une crotte, et il faut reconnaître que nos animaux de compagnie sont très bien nourris, la preuve quand on regarde les recettes records de la loterie nationale on comprend pourquoi. Personnellement je ne vois pas la relation mais, il paraît que le faite d’avoir eu un malchance de marcher dans une merde, enclenchera à ce dernier un point de chance dont il faut saisir en jouant au loto. J’aurais bien aimé que cela soit possible, moi je jette les baskets et je garde mon argent, car la chance de gagner à la loterie est infiniment petite. Ma femme me dit souvent, mais lève la tête s’il te plaît, on dirait que tu as perdu quelque chose, je lui réponds à non-non, c’est toi qui vas trouver quelque chose qui sent très mauvais. Là-bas les gens sont invités à dénoncer tout acte malveillant et à prendre des photos et à les transmettre par l’application WhatsApp, afin de punir tout acte d’incivilité. En France, on est trop laxistes, on a beaucoup de problèmes à ce niveau qui nous ramène en arrière vers le passé, alors que dans "Soyez résolus à ne plus servir, et vous voila libres. Je ne vous demande pas de le pousser, de l'ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a brisé la base, fondre sous son poids et se rompre."d’autres pays particulièrement dans les pays Anglo-Saxons, dénoncé un mal, c’est un acte de citoyenneté. Un soir vers minuit alors que nous rentrons à l’hôtel après une journée chargée, ma femme a remarqué que les jeunes filles seules en mini-jupe dans le métro c’était très courant et elle a dit que c’est vraiment safe dans ce pays, et que si c’était en France, celles-ci pourraient avoir des problèmes. Nous allons pas refaire le monde n’est-ce pas. C’est un pays beau et riche, sa richesse n’est pas que dans sa position géographique, ou dans son organisation, ou même son climat, car il fait entre 25 et 30° été comme hiver, mais plutôt dans les gens qui le composent. La population est composée essentiellement des Chinois, Indiens, et des Malais, et bien d’autres grâce aux entreprises étrangères et l’ouverture du commerce à l’international et de la libre entreprise. Il n’y a pas d’animosité inter-religion, en tous cas il n’y a pas ce genre de problème que nous connaissons en France, car il n’y a pas de laïcité falsifiée et les différentes religions, Montagne disait “Chaque homme porte la forme entière de l’humaine condition ” les mosquées côtoient les monastères bouddhistes, qui côtoient les temples indiens et les églises. Là-bas chacun est libre de choisir sa religion et prier le dieu qu’il veut, après tout c’est bien le même non ? Ils ne menacent personne et ils ne se font pas menacer par les autres, chacun a la liberté de s’habiller, de vivre en respectant les autres et pour être respecté à son tour par les autres, de pratiquer ou non la religion qu’il souhaite, de vivre avec ses propres moyens, de travailler et de vivre de son travail, puisqu’il n’y a pas des misères dans ce pays, pas comme ceux qu’on trouve dans un certain pays capitaliste ou il y a de grands écarts entre riches et pauvres. Je peux vous en parler pendant longtemps de la qualité de vie de l’entente cordiale entre communautés, de la propreté, de la sécurité, de ce parfum mystique de la ville de Singapour, mais cela ne sert à rien car pour s’en rendre compte, il faut y aller, sans modération ni crainte, assurez-vous quand même que vous ne partez pas en transitant par Frankfurt.

Je vous quitte en vous embrassant bien fort.

@+

 

Our Score
Our Reader Score
[Total: 6 Average: 5]

1 réponse

  1. Hasnae dit :

    Bonsoir
    Merci pour ce partage, il n y a pas mieux qu’une balade dans la nature pour ce ressourcer ou une destination lointaine pour s’ouvrir au monde et ses richesses …
    Article enrichissant.
    Merci

Si vous avez aimez mon article merci de bien vouloir Laisser un commentaire